La DRAC Rhône-Alpes s'engage pour le développement de l'éducation aux arts et à la culture auprès de territoires ruraux

Publié le 18.08.2014

Rencontre DRAC Rhône-Alpes avec les acteurs culturels 30 juin 2014

Dés 2014, 26 communautés de communes rurales ont manifesté le souhait de s'engager dans cette démarche qui a été présentée le 30 juin aux acteurs culturels et artistiques de la région.

La DRAC Rhône-Alpes en partenariat avec les autres services de l’État concernés et les collectivités régionale et départementales a engagé une démarche expérimentale de développement de l’éducation aux arts et à la culture à l’échelle d’intercommunalités essentiellement rurales, relayant ainsi la priorité nationale qui vise à corriger les inégalités sociales et territoriales d’accès aux arts et à la culture.

Une cartographie des communes regroupées en établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à qui pouvaient être proposées en priorité la négociation et la conclusion de conventions de développement culturel a été établie par la DRAC de façon concertée avec les représentants de tous les niveaux de collectivités de Rhône-Alpes et les autres services de l’État.

Depuis le début de l'année, 49 (EPCI) à qui pouvaient être proposées en priorité la négociation et la conclusion de conventions de développement culturel ont été pressentis et rencontrés. 26 d'entre-eux ont manifesté leur souhait de s’impliquer dés cette année dans cette démarche de construction d’une politique d’offre éducative, artistique et culturelle renforcée à destination de tous les habitants et des jeunes en particulier.

Rencontre avec les acteurs culturels et artistiques intégralement en ligne

La DRAC Rhône-Alpes a organisé le 30 juin une rencontre afin d'informer et d'associer les artistes et professionnels de la culture à cette démarche. 450 acteurs culturels et artistiques ont répondu présents à cette invitation. Jean-François Marguerin, directeur régional des affaires culturelles a exposé la démarche, présenté la cartographie des territoires et explicité le sens donné à ce renouveau de la politique culturelle de proximité menée par la DRAC.

Parce que de multiples formes d'offre culturelle sont possibles : résidence d'artistes, découverte des oeuvres par le numérique, implantation permanente d'équipes artistiques, aménagement d'espaces en lieux culturels, dialogue entre les compétences artistiques et éducatives.... Huit artistes, responsables de structures culturelles ou d'éducation populaire et un élu ont accepté de témoigner sur leur expériences et actions, toutes menées dans des communes rurales. La rencontre a été ponctuée de plusieurs d'échanges avec la salle.

Cette cartographie a été élaborée à partir de la « typologie des campagnes françaises » publiée par la DATAR en 2011 qui aborde les espaces ruraux du point de vue des services et des emplois, de la répartition spatiale de la population, des dynamiques démographiques mais aussi des niveaux de ressources et d’emploi des foyers qui la composent.

Un référent DRAC par territoire

Afin d'accompagner chacune des 26 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) qui se sont portés volontaires pour s'engager dés 2014 dans une dans une démarche de développement de l'éducation aux arts et à la culture, la DRAC Rhône-Alpes a désigné un référent par territoire ou groupement de territoires.

Le référent est l'interlocuteur chargé d'accompagner la communauté de communes dans l'établissement de la convention de développement culturel, il est également l'interlocuteur des autres services de l'Etat et des collectivités régionale et départementales et des caisses d'allocation familiale.