Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, déplore le vol d’une quinzaine d’œuvres d’art au musée Chinois du château de Fontainebleau

Publié le 01.03.2015 à 18h00

Communiqué de presse

Dimanche 1er mars 2015, des cambrioleurs ont dérobé une quinzaine d’objets d’art conservés dans le musée Chinois du château de Fontainebleau.

 

Les malfaiteurs sont entrés par effraction peu avant 6h.

 

Le musée Chinois est l’un des lieux les plus sécurisés du château, doté d’alarmes et de caméras de surveillance, dont le fonctionnement a permis de réduire la durée de l’effraction à 7 minutes.

 

Alertée par les responsables de permanence du château, la police s’est rendue sur place et a diligenté une enquête.

 

Les objets dérobés, rassemblés par l’impératrice Eugénie dans son musée Chinois en 1863, proviennent à la fois du royaume de Siam et de Chine. Y figurent notamment la couronne du roi de Siam, offerte par les ambassadeurs de Siam à Napoléon III lors de la visite officielle de 1861, un mandala tibétain et une chimère chinoise en émail cloisonné du règne de Quianlong (1736-1795).

  

Les forces de police, et notamment l’Office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC), le ministère de la Culture et de la Communication et le château de Fontainebleau mettent tout en œuvre pour que ces objets, parfaitement identifiés, retrouvent au plus vite leur place au sein des collections nationales.

Infos pratiques

Département de l’information et de la communication

01 40 15 80 20

service-de-presse[at]culture.fr