Fleur Pellerin confie à Sylvie Robert une mission portant sur l'adaptation des horaires d'ouverture des bibliothèques

Publié le 30.03.2015 à 18h30 - Paris

Communiqué de presse

À l'occasion du 20e anniversaire de l’inauguration de la Bibliothèque nationale de France - Bibliothèque François Mitterrand, le lundi 30 mars 2015, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé confier à la sénatrice Sylvie Robert une mission portant sur l’adaptation des horaires d’ouverture des bibliothèques de lecture publique aux rythmes de vie des Français.
Fleur Pellerin a ainsi tenu à rappeler le rôle central des bibliothèques, piliers de notre démocratie, pour l’accès de tous à la connaissance et à la culture. Avec 15 millions d’utilisateurs et 16 000 points de lecture répartis sur l’ensemble du pays, les bibliothèques sont le premier réseau culturel dans les territoires et l’un des premiers services publics de proximité.
Dans une société confrontée à la remise en cause des valeurs de liberté, de tolérance et de laïcité, les bibliothèques ont un rôle central à jouer. Symboles de la liberté de pensée et de publication, ce sont des lieux de partage, des espaces de rencontre, de débat et de dialogue, dépositaires de la mémoire d’un peuple et de la diversité de ses points de vue. Le rôle des bibliothèques au service de l’échange et de la tolérance doit être plus que jamais souligné et encouragé, en leur permettant notamment de toucher un public toujours plus large ; c'est le sens de la mission confiée par la ministre à Sylvie Robert.
Pour la ministre, « l'une des conditions du succès des bibliothèques passe par leur ouverture, autant que possible, lorsque les utilisateurs, les lecteurs, peuvent y accéder : lors de la pause méridienne par exemple, le soir, ou encore le week-end ». Les bibliothèques municipales ouvrent aujourd’hui en moyenne 14 heures par semaine, et 32 heures dans les communes de plus de 40 000 habitants.
La mission de Sylvie Robert devra, en s’appuyant sur une consultation des élus locaux en charge des bibliothèques, des agents et de leurs représentants, identifier les expériences réussies et faire des propositions concrètes pour accompagner et soutenir les collectivités dans leurs démarches d’adaptions des horaires d’ouverture, en tenant compte des besoins et des contraintes des situations locales et des questions liées à l'organisation du travail.
Les conclusions du travail de Sylvie Robert seront remises à la ministre en juillet.
 
Paris, le 30 mars 2015