Collectionneurs d'art contemporain : des acteurs méconnus de la vie artistique [CE-2015-1]

Parution le 08.04.2015

Arts plastiques Département des études, de la prospective et des statistiques Culture études Statistiques

Nathalie MOUREAU, Dominique SAGOT-DUVAUROUX, Marion VIDAL
avril 2015
22 p.

Qu’est-ce qu’un collectionneur ? Si le nom a fait officiellement son entrée dans le dictionnaire en 1789, sa définition recouvre des pratiques différentes : certaines approches mettent en avant la valeur subjective attachée à l’objet, tandis que d’autres soulignent l’importance du processus d’accumulation et de sélection. De nombreux traits semblent pouvoir définir communément les collectionneurs, quel que soit l’objet de la collection, coquillage, timbre, papillon ou encore œuvre d’art.

Toutefois, les collectionneurs qui soutiennent l’art « en train de se faire » se distinguent par des pratiques plus variées que celles usuellement relevées chez leurs homologues. En effet, en plus d’être acquéreur, le collectionneur d’art contemporain est susceptible d’agir sur la vie artistique, notamment grâce au soutien matériel apporté aux artistes et en contribuant à la construction de la valeur artistique. Cette particularité est d’autant plus notable que l’engagement du collectionneur n’est pas l’apanage d’une seule élite fortunée, comme le montre la typologie des profils de collectionneurs établie ici.

Il apparaît en effet que les pratiques de collectionneurs se déploient le long d’un continuum allant du collectionneur acquéreur, mû par le besoin de posséder une oeuvre, au collectionneur acteur, pour lequel l’acquisition n’est que l’expression de sa volonté de contribuer à la vitalité de la scène artistique