Le poids économique direct de la culture en 2013 [CC-2014-5]

Parution le 10.10.2014

Emploi, travail, formation, professions culturelles Financement de la culture Industries culturelles Politiques culturelles Département des études, de la prospective et des statistiques Chiffres clés, statistiques de la culture Publications Statistiques

Yves JAUNEAU, Xavier NIEL
Octobre 2014
20 p.

En 2013, le poids économique direct de la culture, c’est-à-dire la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles est de 44 milliards d’euros. Il ne prend pas en compte les retombées économiques indirectes ou induites par la culture comme le tourisme, par exemple.
Cela correspond à une part de la culture dans l’ensemble de l’économie de 2,3%, en légère baisse par rapport à 2012.
Contribue à cette baisse relative en 2013 le recul du volume de l’activité dans les branches fortement exposées à la concurrence (architecture, agences de publicité, audiovisuel) ainsi que dans les branches de la presse et du livre. Inversement, la part des branches à forte composante non marchande augmente (spectacle vivant, patrimoine), surtout du fait de la hausse de leurs prix. Parmi les branches les plus touchées par la crise en 2013, les branches de l’audiovisuel et les agences de publicité connaissent un retour à la croissance de leur chiffre d’affaires début 2014, contrairement à celles de l’architecture ou des activités photographiques. Par ailleurs, le retournement à la hausse des prix à la production des entreprises d’édition de livres et de revues se confirme.