L'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur Culture [CC-2015-3]

Parution le 04.12.2015

Architecture, mobilier Arts plastiques Emploi, travail, formation, professions culturelles Théâtre, spectacles Département des études, de la prospective et des statistiques Culture chiffres Publications

Anne DARRAS
Décembre 2015
16 p.

L’enseignement supérieur relevant du ministère de la Culture et de la Communication compte une centaine d’établissements dispensant des formations dans les domaines de l’architecture, de l’art, du spectacle, du patrimoine et du cinéma. Ces établissements supérieurs délivrent 44 diplômes de fin de cycle. Parmi les 5 500 étudiants sortants qui ont obtenu l’un de ces diplômes en 2011, l’enquête concerne ceux qui sont entrés dans la vie active.

En 2014, l’insertion professionnelle des diplômés des établissements d’enseignement Culture est bonne : 86 % sont en emploi trois ans après l’obtention de leur diplôme, un taux légèrement supérieur à l’ensemble des diplômés de l’enseignement supérieur.

Les modalités d’accès à l’emploi diffèrent largement selon les filières : les diplômés de la filière spectacle, qui connaissent la meilleure insertion, bénéficient pour un tiers du régime de l’intermittence ; les jeunes architectes et artistes plasticiens en emploi exercent leur activité en tant qu’indépendants pour, respectivement, 29 % et 50 % d’entre eux.

Enfin, toutes filières confondues, ces diplômés en activité déclarent très majoritairement se réaliser professionnellement (86 %).