Chantiers de fouilles archéologiques pour bénévoles

Participer est sans doute la meilleure manière de s’initier à l'archéologie. Cela permet d’appréhender la réalité du travail de terrain et d'apprendre les techniques de fouille, d’enregistrement et de traitement des données recueillies.

La recherche archéologique revêt principalement deux formes liées aux conditions de son exercice.
L'archéologie programmée obéit à des objectifs exclusivement scientifiques, les opérations sont autorisées par les services du ministère de la Culture et de la Communication, conformément au livre V, titre III du code du patrimoine et sont intégrées dans les programmes de recherche scientifiques.

L'archéologie préventive vise à l’étude du patrimoine archéologique dont la destruction est rendue nécessaire par des projets d’aménagements, elle est pratiquée par les équipes professionnelles de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et des opérateurs agréés. Seuls les étudiants en archéologie peuvent y participer dans le cadre de leur cursus universitaire.

La sous-direction de l’archéologie en collaboration avec les services régionaux de l'archéologie (SRA) établit et diffuse chaque année, la liste des chantiers archéologiques ouverts aux bénévoles sur le territoire national.
Depuis 1995, cette liste est mise en ligne sur le site Internet du ministère de la Culture.

Les chantiers qui y figurent recrutent des fouilleurs bénévoles (tous publics) et de nombreux amateurs y prennent part bénévolement.

Ces chantiers se déroulent sur le territoire national.
Pour ceux qui sont en milieu immergé, et qui nécessitent d’être titulaire de brevet de plongée, il faut contacter le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM).
Pour participer à des fouilles à l'étranger, il faut contacter le ministère des Affaires Étrangères.

Les conditions matérielles de cette participation sont variables suivant les chantiers mais, le plus souvent, le directeur du chantier exige que les fouilleurs soient majeurs (sans limite d'âge sous réserve d'une bonne condition physique).

Le directeur du chantier est seul responsable de l’organisation matérielle de la fouille (conditions d’accueil, d'inscription, hébergement, rythme de travail...) et des recherches scientifiques proprement dites. C'est auprès de lui que se fait l'inscription.

Si les conditions d’admissions sont variables d’un site à l’autre, une motivation sérieuse et une bonne condition physique sont nécessaires dans tous les cas. Un contrôle récent de la vaccination antitétanique est un préalable obligatoire à toute candidature.

Les activités proposées aux participants sont variées : dégagement de structures, dessin, topographie, photographie...

 

Consultez les chantiers de la saison 2014