La direction générale de la création artistique

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page

PRÉSENTATION

Initiée en décembre 2007, la réorganisation de l’administration centrale du ministère de la Culture et de la Communication est entrée en vigueur le 13 janvier 2010. Cette réforme consiste en un regroupement des activités du ministère autour de quatre grands pôles, dont la Direction générale de la création artistique qui réunit désormais l’ancienne Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles (DMDTS) et l’ex Délégation aux arts plastiques (DAP).
La direction générale de la création artistique (DGCA) définit, coordonne et évalue la politique de l’État relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques.

MISSIONS

Soutien à la création
La DGCA soutient la création, la recherche et facilite la rencontre de toutes les disciplines artistiques. Elle développe une politique d’achats et de commandes d’œuvres.Elle concourt au développement des réseaux de création et de diffusion du spectacle vivant et des arts plastiques, favorise la mise en œuvre d’actions nécessaires par un maillage fort du territoire et une implantation pérenne de structures permanentes : orchestres en région, maisons d’opéra, centres nationaux de création musicale (CNCM), scènes de musiques actuelles (SMAC), centres dramatiques nationaux (CDN), scènes nationales, centres chorégraphiques nationaux (CCN), centres de développement chorégraphique (CDC), pôles nationaux des arts du cirque, centres nationaux des arts de la rue (CNAR), centres d’art, fonds régionaux d’art contemporain (FRAC)…, et par un soutien aux festivals et biennales d’importance nationale et internationale (les Festivals d’Aix-en-Provence et d’Avignon, les Chorégies d’Orange, le Festival d’Automne, Les Biennales de Lyon, les Rencontres d’Arles, Visa pour l’Image à Perpignan, le Printemps de Septembre à Toulouse…).

La DGCA est par ailleurs l’initiateur et l’opérateur de grands rendez-vous nationaux tels que la Fête de la Musique, la Triennale et Monumenta.

Elle accompagne également des associations fortement engagées dans la diffusion de l’art contemporain et du spectacle vivant.
Elle veille à l’enrichissement, à la valorisation et à la conservation des collections publiques, des fonds publics d’art contemporain et des biens culturels confiés aux organismes relevant du ministère (établissements publics et services à compétence nationale). Elle œuvre à la conservation et la valorisation du patrimoine des arts de la scène à travers des structures telles que le Hall de la chanson, la Cinémathèque de la danse, le Centre national du costume de scène de Moulins. Elle accompagne la procédure de la commande publique ainsi que celle du 1% artistique (commandes d’œuvres pour les bâtiments publics).

Enseignements, accompagnement des professions et des publics
La DGCA élabore et met en œuvre la réglementation de l’enseignement supérieur des arts plastiques ainsi que de l’enseignement initial et supérieur dans les domaines du spectacle vivant. Elle analyse, accompagne et coordonne l’activité pédagogique des établissements nationaux et territoriaux : écoles d’art (art, communication et design), établissements d'enseignement supérieur des domaines de la musique, de la danse ou du théâtre

Elle s'attache à l'accompagnement et à la structuration des professions et de l'emploi, et traite à ce titre de questions sociales, juridiques et fiscales afférentes, en liaison avec les autres départements ministériels.

La DGCA encourage la diffusion européenne et internationale des œuvres des créateurs français ou exerçant leur activité en France, ainsi que la mise en réseau des professionnels français et étrangers.

Elle veille à favoriser les actions de coproductions, de co-commissariat et l’établissement de relations pérennes entre structures culturelles françaises et étrangères, en liaison avec le Ministère des affaires étrangères et européennes.
Ces actions, coordonnées à la DGCA, sont mises en œuvre par plusieurs opérateurs, notamment CulturesFrance, l’ONDA, la Maison des Cultures du Monde, Platform (association des FRAC), DCA (association française de développement des centres d’art) et les structures de résidence accueillant des artistes étrangers.

La direction générale de la création artistique veille à la concertation avec les partenaires professionnels, à l’observation et au développement du marché de l’art et du mécénat.
Elle est attentive à la sensibilisation, à l’élargissement de l’offre aux publics, et plus généralement à la démocratisation culturelle, au développement de l’éducation artistique et culturelle et des pratiques amateurs ainsi qu’aux enjeux liés aux questions d’accessibilité pour les publics en situation de handicap.