Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
Aurélie Filippetti et Barcella
David Millier / MCC

jeudi 20 décembre 2012

Prix Barbara 2012

Le 19 décembre, Aurélie Filippetti a remis le prix Barbara 2012 à l’auteur compositeur et interprète Barcella.

Le Lauréat 2012. En désignant cette année Barcella, auteur compositeur et interprète de 31 ans, le jury a salué un « conteur de la chanson française au Charabia mélodieux et enchanteur. » Charabia étant le titre du deuxième album de Barcella, sorti en mai 2012 chez Jive Epic / Sony Music, et remarqué par l’académie Charles Cros (album coup de coeur). S’adressant à l’artiste qui sait remarquablement « jongler avec les mots », Aurélie Filippetti a évoqué aussi « son univers plein de poésie et d’humour. »

Monique Serf, dite Barbara, est née à Paris en 1930. Auteur compositeur et interprète, sa voix, sa poésie, la qualité de ses textes et de ses mélodies lui ont permis de devenir l’un des très grands noms de la chanson française, à laquelle elle a offert quelques-uns de ses plus beaux titres : « Nantes », « Ma plus belle histoire d’amour », « Dis quand reviendras-tu ? » , « Rémusat », « Au bois de Saint-Amand », « Göttingen », «L’aigle noir»…
Barbara apparaît également au cinéma dans« Aussi loin que l’amour », réalisé par Frédéric Rossif, « Franz », réalisé par Jacques Brel, « L’Oiseau rare », réalisé par Jean-Claude Brialy.
Après quarante ans de carrière, « la dame en noir » s’en est allée le 24 novembre 1997. Pour lui rendre hommage, le ministère de la Culture et de la Communication a créé en 2010 un prix qui doit récompenser un jeune auteur compositeur et interprète dont le talent et l’inspiration s’inscrivent dans le sillage de la grande artiste qui nous a quittés il y a 15 ans.

Le jury. Présidé par Didier Varrod, directeur musical de France Inter, il était composé cette année de Bernard Serf, neveu de Barbara ; Daphné, auteur compositeur et interprète ; Lilian Goldstein, responsable des musiques actuelles à la division culturelle de la Sacem ; Thierry Lecamp, journaliste d'Europe 1 ; Valérie Lehoux, rédactrice en chef adjointe de Télérama ; Jo Masure, directeur du festival de Montauban.