Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
Le jour le plus Court, le 21 décembre 2012
© Julien Lelièvre

mardi 11 décembre 2012

Le jour le plus Court fête le court métrage

Le 21 décembre 2012, le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et l'Agence du Court métrage organisent Le jour le plus Court, la fête du court métrage en France. C'est l'occasion pour le public de découvrir pendant 24h des films courts.

2e édition. Organisée à l'initiative du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée), avec le concours de l'Agence du court métrage, Le jour le plus Court propose pour sa 2e édition le 21 décembre 2012, des projections dans toute la France, et de nombreux événements pour promouvoir le court métrage et susciter des vocations chez les jeunes.
 Le jour le plus Court s'adresse à tous les publics et se déroulera dans les salles de cinéma et des lieux publics comme les entreprises, bars, restaurants, théâtres, musées, écoles, lycées, universités, hôpitaux, maisons de retraite, centres pénitentiaires... Il avait attiré 1,5 millions de participants lors de la 1ère édition. Le programme national est à découvrir sur le site du Jour le plus Court.
 L'événement est soutenu par de nombreuses personnalités du monde du cinéma en particulier, cette année : Agnès Varda, Jamel Debbouze, Nathalie Baye, Xavier Beauvois, Carole Bouquet, Valérie Donzelli, Julie Gayet, Hamé, Michel Hazanavicius, Mylène Jampanoï, Kyan Khojandi, Aïssa Maïga, Firmine Richard, Emilie Simon, Elsa Zylberstein...

Organisation. Pour coordonner les événements, Le jour le plus Court met à disposition des organisateurs un catalogue de 250 films sélectionnés par l'Agence du court métrage, dont les droits ont été acquis par le CNC pour une diffusion le 21 décembre 2012, et assure la communication des événements. Le site web de la manifestation permet aux organisateurs de visionner les films disponibles et de s'inscrire.
 En 2012, pour développer la manifestation sur l’ensemble du ter­ritoire, Le jour le plus Court s’appuie sur des structures associatives, qui intègrent son réseau national et coordonnent les événements locaux, proposent des films de leur région, et dévelop­pent des actions de terrain toute l’année. Les établissements scolaires et universitaires sont partie prenante, avec un travail spécifique en direction de la jeunesse et des familles. Le jour le plus Court poursuit également son développement internatio­nal avec l’aide de l’Institut Français.

Le court-métrage en France. Le court métrage est un film de cinéma d’une durée inférieure ou égale à 60 minutes. C’est une forme cinématographique à part entière rassemblant les mêmes qualités qu’un long métrage, dans une durée courte. Espace de création, d’expérimentation d’une grande diversité, le court métrage constitue un tremplin pour les jeunes réalisateurs talentueux (60% des réalisateurs de courts ont moins de 40 ans).
 Plus de 2500 courts métrages sont produits chaque année en France : le film court est porteur de l’avenir de la création cinématographique et audiovisuelle. 67% des courts métrages ont une durée inférieure à 20 minutes, et le CNC finance chaque année plus de 50% de la production française, grâce à 5 dispositifs principaux : aide avant réalisation, aide aux programmes d’entreprise, aide après réalisation, aide aux productions télévisées et enfin soutien à la diffusion, notam­ment grâce au jour le plus Court.

Le jour le plus Court. La fête du Court métrage
 Partout en France
 Le 21 décembre 2012