L'histoire de trois tableaux volés par les nazis

Publié le 11.03.2014

Le 11 mars, Aurélie Filippetti a remis trois tableaux aux ayants droit de leurs propriétaires spoliés par les nazis lors de la Seconde guerre mondiale. Fruits d'un changement de méthode de l'Etat, ces restitutions interviennent la veille de la sortie française du film de George Clooney, « Monuments Men », qui évoque le travail du groupe d’experts mis en place par le général Eisenhower en 1944 pour récupérer les milliers d’œuvres d’art volées par les nazis.


Conférence de presse


Interviews lors de la conférence de presse



Paysage montagneux (avec chapelle), Joos de MOMPER
Paysage montagneux (avec chapelle), Joos de MOMPER

Paysage montagneux du peintre flamand Joos de Momper (1564-1635)
En dépôt au musée des beaux-arts de Dijon depuis 1953, cette huile sur bois faisait peut-être partie d’un ensemble plus vaste. L’œuvre est rendue aux ayants droit du baron Cassel van Doorn, banquier belge non juif qui possédait plusieurs résidences en France. Ses biens avaient été confisqués en décembre 1943 et emportés dans un convoi ferroviaire.
A la fin de la guerre, le panneau de Momper a été mis à l’abri par les Allemands dans les mines de sel d’Alt Aussee près de Salzbourg comme les autres oeuvres entreposées à Munich. Après sa découverte par les «Monuments Men», le tableau a été envoyé au Collecting Point de Munich en novembre 1945 et est revenu en France le 3 juin 1949. La demande de restitution a été adressée au Service des musées de France en novembre 2012.



Portrait de femme, Anonyme
Portrait de femme, Anonyme

Portrait de femme du XVIIIe siècle
Il s’agit peut-être de la copie d'un portrait de l'actrice Angélique Drouin réalisé par Louis Tocqué. L'œuvre était la propriété de Rosa et Jakob Oppenheimer, marchands d'art à Berlin. Elle avait été vendue aux enchères en janvier 1935 dans le cadre d'une vente publique de biens juifs.
En 1950, le tableau a été attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens et Intérêts Privés. De 1960 à 1999, il a été déposé au Mobilier national puis, après la fin de ce dépôt, a été de nouveau conservé au musée du Louvre. La demande de restitution a été adressée au service des musées de France en février 2013.




La Vierge à l'Enfant, Cercle de Lippo MEMMI (d’après le)
La Vierge à l'Enfant, Cercle de Lippo MEMMI (d’après le)

Vierge à l'Enfant
Cette Vierge à l'Enfant est une copie d'après Lippo Memmi, l'un des Primitifs italiens, ou un artiste de son cercle. Le tableau, qui appartenait au banquier Richard Soepkez, avait été saisi chez lui, en juin 1944, à Cannes, par les nazis.
Après être passé par le Central Collecting Point de Munich, où il est enregistré en mars 1946, le tableau a été attribué à la garde des musées nationaux par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1951 et confié au musée du Louvre. Il a fait l'objet d'un dépôt au musée des Beaux-Arts de Troyes de 1957 à 1982. La demande de restitution en a été faite en 2010 par Ileana Florescu, arrière-petite-fille de Richard Soepkez.







Crédits image :

MNR 410

Joos de MOMPER
(Anvers, 1564 - Anvers, 1635)
Paysage montagneux (avec chapelle)
Bois
H. 1,05 ; L. 0,87 m

  MNR 667

Anonyme français
Portrait de femme
Huile sur toile
XVIIIème siècle
H. 0,74 ; L. 0,60 m

  MNR 808

Cercle de Lippo MEMMI (d’après le)
(actif en Toscane avant la 2ème moitié
du XIVème siècle)
La Vierge à l'Enfant
Bois
H. 0,82 ; L. 0,55 m