Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
logo Biennale de Venise

mercredi 29 mai 2013

Biennale de Venise - Pavillon français

Le 29 mai, Aurélie Filippetti était à Venise où elle a inauguré le pavillon français et le pavillon allemand de la 55e exposition internationale d’art de la Biennale, en présence de Cornelia Pieper, ministre des Affaires étrangères d’Allemagne.

Par-delà les frontières, une communauté d’esprit. Pour cette édition 2013 de la Biennale de Venise, la France est représentée par l’artiste albanais Anri Sala dont le projet, Ravel Ravel Unravel (2013), est centré sur le célèbre Concerto en ré pour la main gauche composé par Maurice Ravel en 1930. 
En cette année du 50e anniversaire de la signature à l’Elysée du traité d’amitié franco-allemand, le commissaire du pavillon français et Anri Sala, le commissaire du pavillon allemand et les artistes invités ont décidé « d’échanger » pour une fois les espaces des pavillons français et allemand, cela pour manifester leur attachement à une culture commune qui unit et vivifie tous les pays du continent européen.

 Anri Sala. Né en 1974 à Tirana (Albanie), Anri Sala a présenté son travail dans le cadre de nombreuses expositions monographiques : au centre Pompidou en 2012, à la Serpentine Gallery (Londres) et au musée d’art contemporain de Montréal en 2011, au museum of contemporary art north Miami en 2008, à l’Arc-musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2004… Il a aussi exposé avec ses confrères lors de trois biennales de Venise (2003, 2001,1999). Il a obtenu le prix du jeune artiste lors de l’édition de 2001.

L’Institut français assure le commissariat général du Pavillon français en coproduction avec le Centre national des arts plastiques. L’œuvre de Anri Sala présentée à la biennale fait l’objet d’une commande publique du Centre national des arts plastiques. A ce titre, elle rejoindra le Fonds national d’art contemporain,collection unique par son ampleur, qui rassemble aujourd’hui plus de 93 000 œuvres.