Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture

Publié le 03.01.2013

Aperçu du futur Mucem et du Fort Saint-Jean
Aperçu du futur Mucem et du Fort Saint-Jean

Marseille a été désignée en septembre 2008 capitale européenne de la culture pour 2013. Le programme se déroule comme une histoire en trois épisodes: «Marseille-Provence accueille le monde», «Marseille-Provence à ciel ouvert», «Marseille-Provence aux mille visages».
Au début du mois de septembre, l'association Marseille Provence 2013, qui chapeaute les quelque 900 événements organisés dans les 90 communes participantes, a estimé la fréquentation à plus de 6 millions de visites cumulées depuis le début de l'année.

Des centaines d'événements. Du 12 janvier au 31 décembre 2013, Marseille-Provence, désignée en septembre 2008 capitale européenne de la culture, organise des centaines d'événements, souvent dans de nouveaux espaces ou des sites spécialement rénovés pour l’occasion.
Parmi ces lieux, il faut bien sûr compter avec le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) dont la première pierre a été posée le 30 novembre 2009. La rénovation du Fort Saint-Jean et la construction du MuCEM ont été confié à l'architecte Rudy Ricciotti. Le 24 janvier 2012 la passerelle de 100 mètres qui relie le Fort  au futur musée a été inaugurée.Quelque jours plus tôt, le 19 janvier, devant 2.000 personnes, l'équipe de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, avait présenté l’avant-programme des manifestations qui débutent le 12 janvier 2013.
 
Une histoire en trois épisodes. Le programme de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, se déroule comme une histoire en trois épisodes: « Marseille-Provence accueille le monde », « Marseille-Provence à ciel ouvert », « Marseille-Provence aux mille visages ». Tout au long de cette année 2013, il s’agit de soutenir la création contemporaine et de faire participer le plus grand nombre de personnes possibles, grâce à des actions dans les quartiers, les écoles, et à de grands événements gratuits. Les organisateurs souhaitent bien sûr que la dynamique créé par l’événement connaisse de multiples prolongements bien au-delà de l’année 2013. 
A l'occasion du conseil d'administration de l'association de MP2013 réuni lundi 18 mars, le préfet de la région a annoncé que la ministre de la Culture et de la Communication lui avait confié une mission de réflexion pour assurer le fonctionnement durable des lieux créés à l'occasion de Marseille-Provence 2013. 

L’occasion de découvrir ou de redécouvrir Marseille et la Provence. De nombreux lieux rénovés ou entièrement nouveaux sont ouverts au public : à Marseille le hangar J1 au cœur du port, le Mucem (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), le palais Longchamp restauré et à Aix, l'extension du musée Granet, le conservatoire de musique, la fondation Vasarely ou le camp des Milles …

L’appui des Festivals. Marseille-Provence 2013 peut compter sur l’appui des festivals de la région, à commencer par les plus réputés (art lyrique à Aix, Fiesta des Suds à Marseille...). Mais c'est aussi un moment privilégié pour mettre en lumière le travail de beaucoup d’autres, moins connus : Marsatac (musiques nouvelles), le festival de Jazz des Cinq continents, Les Suds à Arles (musiques du monde) ou encore act'Oral (écritures contemporaines). Marseille-Provence 2013 voit aussi naître de nouveaux festivals comme le festival de Pâques (musique classique), « Août en danse » ou « Cahier de vacances » (jeune public), avec la perspective pour certains de s’installer dans la durée bien après 2013.

Plus de 90 millions d’euros. L’événement dispose d’un budget de 91 millions d'euros (financé aux deux tiers par les collectivités, le dernier tiers par l'Etat, le mécénat et l'Union européenne), et concerne 90 communes du département des Bouches-du-Rhône. 

A la fin du mois de février 2013, la participation s'élevait déjà à un million de visites. Le week-end d'ouverture à la mi-janvier a attiré plus de 600.000 personnes, notamment à Marseille, pour la soirée d'inauguration. 

Un aperçu du programme:

Le week-end d’ouverture ( 12 et 13 janvier) est marqué par un parcours d'art contemporain à Aix-en-Provence, une fête en soirée dans trois quartiers de Marseille, une immense chasse au trésor et un spectacle pyrotechnique à Arles.

Premier épisode (janvier-mai): « Marseille-Provence accueille le monde »

Expositions:
- "Ici, ailleurs", tour Panorama de la friche de la Belle de Mai (Marseille): sélection d'oeuvres d'une quarantaine d'artistes issus de pays du pourtour méditerranéen.
- "Méditerranées.Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui ", hangar J1 du port de Marseille.
- "Vestiges 1991-2012", à la Vieille Charité (Marseille): exposition rétrospective du photographe Josef Koudelka sur des images panoramiques de sites archéologiques du bassin méditerranéen.
- "Rodin, lumière de l'antique", musée départemental de l'Arles antique.

Spectacle vivant et autres :
- "Cirque en capitale": plus 200 représentations dans toute la région.
- "This is (not) music", friche de la Belle de Mai: 40 jours de festivités dédiées aux nouvelles cultures urbaines.
- "La folle histoire des arts de la rue", dans six villes.
- "Les grandes carrioles": création de 13 cuisines ambulantes par 13 duos chef-artiste.

Deuxième épisode (juin-septembre): « Marseille-Provence à ciel ouvert »

Expositions:
- "Au bazar du genre, masculin/féminin", Mucem (Marseille): voyage à travers les relations entre hommes et femmes.
- "Le noir et le bleu, un rêve méditerranéen", Mucem: la diversité des représentations de la Méditerranée vue des deux rives.
- "Grand atelier du midi", musée des Beaux-Arts du palais Longchamp (Marseille) et musée Granet (Aix): 200 chefs d'oeuvres des maîtres du XXe siècle, de Cézanne à Matisse, de Van Gogh à Bonnard.

Spectacle vivant et autres:
- "TransHumance": rassemblement de plusieurs milliers de personnes et d'animaux en provenance d'Italie, du Maroc et de Camargue.
- L'"Europride", le 20 juillet 2013, après Londres en 2012.
- "Août en danse": des chorégraphies inventives entre Marseille et Aix, Istres et La Ciotat, en passant par Allauch.
- "Envies Rhônements": festival croisant culture, art et environnement dans le delta du Rhône, en Camargue.

Troisième épisode (septembre-décembre): « Marseille-Provence aux mille visages »

Expositions:
- "Le Corbusier", figure emblématique de l'urbanisme à Marseille, hangar J1
- Le centre Pompidou mobile, à Aubagne.
- "Albert Camus, l'étranger qui nous ressemble", Cité du livre d'Aix.

Spectacle vivant et autres:
- Mix Up: projet de création concçu par le festival Marsatac.
- Opéra Slam, présenté par le Festival de danse et arts multiples de Marseille, avec la participation de jeunes femmes des quartiers nord.
- "Ecritures du réel", festival littéraire.
- "Cahier de vacances", à destination du jeune public

Et d’autre projets encore…
 - "Les ateliers de l'Euroméditerranée": résidences d'artistes (depuis fin 2008) dans des structures, privées ou publiques, qui ne sont habituellement pas dédiées à l'art.
- "GR 2013", à partir de mars 2012: un sentier de randonnée de plus de 360 km.
- "Quartiers créatifs": à Marseille et dans sa région, des artistes s'installent dans des quartiers en rénovation pour étudier et améliorer le cadre de vie des habitants.