De l’Automne numérique à Silicon Valois (2/7)

Publié le 06.11.2013

AutomneNumerique_MCC
L'automne numérique - Edition 2013

Avec le développement du multimédia, de nouveaux codes et usages sont en train de bouleverser le paysage de la création numérique. Pour interroger ces pratiques innovantes, le ministère de la Culture et de la Communication avait lancé, du 8 octobre au 7 novembre 2013, l'Automne numérique, une opération qui a mis l'accent sur les enjeux croisés du numérique et de l’éducation artistique et culturelle.
Lors des journées de clôture Aurélie Filippetti lançait l'idée d’une « Silicon Valois ». Il s'agissait de « déployer sur tout le territoire une véritable politique numérique » et d'annoncer « un printemps de la création ». L’opération s'est donc tenue du 15 au 28 mai 2014, pour accueillir au sein du ministère, développeurs, entrepreneurs, créatifs, designers. Artistes, étudiants, passionnées de culture et de numérique ont partagé l'espace de travail collaboratif du 182, rue Saint-Honoré à Paris. Des débats et des rencontres ont permis aux professionnels comme aux porteurs de projets d'échanger leurs connaissances et de partager leurs compétences.

Sommaire

Silicon Valois : esprit créatif

Ouvrir les portes, permettre à tous les acteurs du numérique de se rencontrer, de travailler, de créer, d'élaborer ensemble des projets, de bâtir des ponts entre la culture et l'univers numérique. Tel est Silicon Valois, cet espace éphémère de création et de rencontres au sein du ministère de la Culture et de la Communication, à Paris.

#SiliconValois

Silicon Valois, c'est d'abord un nom, un clin d’œil à l'esprit pionnier de la Silicon Valley, en Californie. Innover, créer, partager. Silicon Valois, c'est rejoindre ce désir, et insuffler rue de Valois le même esprit, celui de la création et de l'effervescence. De plus, Silicon Valois s'inscrit dans une démarche : celle inaugurée par la ministre lors de l'Automne numérique en octobre 2013. Avec la volonté de transmettre la culture à l'ère numérique et permettre à tous, en particulier les jeunes, de s'en approprier les outils (partage des données publiques, espaces partagés de travail, échanger et apprendre au cours d'ateliers pratiques,...) En somme, continuer à associer pleinement le numérique à la culture.

Ateliers, débats, rencontres = création

Du 15 au 28 mai 2014, sous l'impulsion d'Aurélie Filippetti, le ministère de la Culture et de la Communication ouvre ses portes du 182 rue Saint-Honoré à Paris. Avec des événements et des rencontres. Artistes, entrepreneur(e)s développeur(euses)s, étudiant(e)s, passionné(e)s de culture et de numérique, s'y donneront rendez-vous pour travailler leurs projets et partager un nouvel espace de travail. Afin d'y offrir librement ses compétences et permettre à différentes communautés de se rencontrer.

Au programme

Ateliers créatifs avec par exemple, le 16 mai une journée d'initiation à la magie numérique, des débats comme le 22 mai avec la soirée animée par le collectif Girl Power 3.0, consacrée à la place des femmes dans le numérique, ou le 23 mai le chantier créatif pour revisiter l'identité visuelle de Silicon Valois grâce à la réutilisation libre et gratuite de ses fichiers sources. Pour Camille Domange, chef du Département des programmes numériques au ministère de la Culture et de la Communication, Silicon Valois incarne la « volonté du ministère de la Culture de travailler avec tous les acteurs du numérique, avec les notions d'ouverture et de partage. » D'exprimer aussi sa confiance envers tous ces acteurs. Et de se révéler deux semaines durant un lieu foisonnant de rencontres, d'innovation, de réflexion, propice à la création.

SiliconValois, c'est aussi l'occasion pour le ministère de la Culture et de la Communication de partager ses données culturelles. Elles sont désormais accessibles sous différents types de licences libres.

Découvrez la vidéo pédagogique permettant de comprendre le fonctionnement des licences Creative Commons.